courrier


courrier

courrier [ kurje ] n. m.
• 1464; corier déb. XIVe; it. corriere, de correre courir
1Anciennt Celui qui précédait les voitures de poste pour préparer les relais. Le préposé qui portait les lettres en malle-poste. L'affaire du courrier de Lyon. Porteur de dépêches. estafette, messager. Dépêcher, envoyer un courrier. Fig. et littér. Personne qui porte une nouvelle. avant-courrier, messager.
2Mod. Transport des dépêches, des lettres, des journaux. 2. poste. Courrier maritime, aérien. Appos. Avion long-courrier, moyen-courrier (ces mots) . « Courrier Sud », œuvre de Saint-Exupéry. Je vous réponds par retour du courrier.
Inform. Courrier électronique : ensemble des techniques de la bureautique destinées à l'échange d'informations par l'intermédiaire d'un réseau informatique de communication. ⇒ fax, messagerie, télécopie. Spécialt Système permettant l'échange de messages par l'intermédiaire d'un réseau informatique; ce type de message. e-mail.
3(XVIIIe) Ensemble des écrits adressés à qqn (lettres, cartes, imprimés, etc.), envoyés ou à envoyer. Le courrier est arrivé. Je passe prendre mon courrier. Il trouva leur lettre au courrier du matin, au courrier. Le facteur distribue le courrier. Système de distribution rapide du courrier. cedex. Faire adresser, suivre son courrier chez... Poster le courrier. Ouvrir, lire son courrier. Faire son courrier. correspondance. Répondre à son courrier.
4(1631) Titre de certains journaux. Le Courrier de l'Ouest.
Article, chronique d'un journal. Courrier des lecteurs. Courrier de la Bourse. Courrier littéraire. Courrier du cœur, où les lecteurs font part de leurs problèmes et demandent des conseils.

courrier nom masculin (italien corriere, du latin currere, courir) Correspondance envoyée ou reçue par la poste ; lettres, paquets, imprimés reçus ou envoyés par quelqu'un, une entreprise, etc. : Expédier son courrier. Service des postes s'occupant de convoyer ou de trier les lettres, les envois, etc. Voiture, bateau, avion, etc., qui assure le transport de dépêches, lettres, journaux. Nom donné à un certain nombre de journaux. Ancien. Chronique d'un journal transmettant les nouvelles de la mode, du théâtre, des lettres, etc. : Courrier littéraire. (chronique.) Homme qui précédait la poste à cheval pour faire préparer les relais. Homme qui portait les lettres, les dépêches en malle-poste. ● courrier (expressions) nom masculin (italien corriere, du latin currere, courir) Courrier de cabinet, courrier diplomatique, ou courrier d'ambassade, agent du ministère des Affaires étrangères, qui porte les dépêches aux ambassadeurs. Courrier électronique, messagerie, message électronique. Courrier des lecteurs, chronique d'un journal où sont publiées les lettres des lecteurs. Courrier du cœur, correspondance entre les lecteurs qui se posent des problèmes sentimentaux et le journaliste qui leur donne des conseils. Machine à courrier, machine destinée soit à ouvrir les enveloppes, soit à mettre les plis sous enveloppe, soit à fermer les enveloppes.

courrier
n. m.
d1./d Vx Porteur de dépêches.
d2./d Moyen de transport assurant un service postal ou commercial. Courrier maritime, aérien.
|| AVIAT Court-courrier, moyen-courrier, long-courrier: V. ces mots.
d3./d Ensemble de la correspondance transmise par un service postal. Faire, lire son courrier. Le courrier partira à 17 heures. Syn. (Québec, Fam.) malle.
|| Courrier électronique ou messagerie électronique: correspondance transmise par le biais d'un réseau informatique. (Abrév.: Mél.).
d4./d Nom de certains journaux, de certaines chroniques d'un journal. Le Courrier de la mode.

⇒COURRIER, subst. masc.
I.— [Courrier désigne une pers.]
A.— Vieux
1. Homme à cheval qui précédait les voitures de poste pour préparer les relais :
1. Le courrier avertissait secrètement les postillons de l'approche d'une seconde calèche pour le service de laquelle il commandait deux chevaux.
LAMARTINE, Raphaël, 1849, p. 229.
2. Homme qui portait rapidement les dépêches à grandes distances. Courrier de cabinet. Porteur de dépêches diplomatiques. Courrier apostolique. Messager du pape auprès des évêques :
2. Un courrier qui arrive de Paris demande à parler à M. le duc d'Aumont... de la part de Sa Majesté.
A. DUMAS père, Mlle de Belle-Isle, 1839, IV, 2, p. 74.
En partic.
♦ Porteur de dépêches en malle-poste :
3. Le courrier de la malle m'apporte une très belle lettre de M. de Béranger en réponse à celle que je lui avais écrite en partant de Paris : ...
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 120.
♦ Messager, homme de confiance chargé de transmettre les ordres d'une personnalité. Je ne veux cependant pas laisser partir le courrier de M. l'Ambassadeur d'Autriche sans le charger d'un mot pour vous (CHATEAUBRIAND, Corresp., t. 4, 1789-1824, p. 134).
3. P. ext. Valet de pied :
4. ... un vieux monsieur qui avait sa voiture, une belle voiture à quatre chevaux, un courrier en avant et un domestique.
BALZAC, Albert Savarus, 1842, p. 119.
Salle des courriers et p. ell. du subst. déterminé courriers. Salle où se tenaient les valets des voyageurs :
5. Mais si encore Françoise ne s'était liée qu'avec des femmes de chambre amenées par des clients, lesquelles dînaient avec elle aux « courriers » (...) si en un mot Françoise n'eût connu que des gens qui n'étaient pas de l'hôtel, le mal n'eût pas été grand, ...
PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 693.
B.— Usuel
1. Employé des P.T.T. convoyant ou triant les lettres, les dépêches. Courrier convoyeur, ambulant.
2. Messager, agent de liaison. Nous étions quatre avec Clemenceau. Un courrier arriva en automobile avec un rapport de Foch et le tendit à Clemenceau (BARRÈS, Cahiers, t. 12, 1919-20, p. 3).
3. Au fig. Personne (ou parfois chose) porteuse d'une nouvelle.
Rem. Dans ce dernier emploi, on rencontre ds la docum. de nombreux ex. du fém. courrière, parfois en fonction adjective : La barque courrière (J.-J. AMPÈRE, Corresp., 1824, p. 291). Combien l'œil, fatigué des pompes du soleil, Aime à voir de la nuit la modeste courrière (DELILLE, Homme des champs, 1800, p. 40).
II.— [Courrier désigne une chose]
A.— [Courrier désigne un moyen de transport]
1. Vx. La malle-poste qui transportait les dépêches. Voyager par le courrier. Je suis parti à midi dans le courrier, arrivé le 4 à six heures du matin à Valence (STENDHAL, Journal, t. 2, 1801-18, p. 160).
2. Usuel
a) Véhicule affecté au service de la poste. Répondre par retour du courrier; courrier par courrier. La vie de la compagnie s'était arrêtée, puisque ce courrier, prévu pour deux heures, serait décommandé, et ne partirait plus qu'au jour (SAINT-EXUP., Vol nuit, 1931, p. 132) :
6. J'ai répondu tout de suite et courrier par courrier que j'étais prêt à lire sur place tout ce qu'on voudrait, mais que je ne confierais le manuscrit à personne, ...
HUGO, Correspondance, 1852, p. 99.
MAR., vx. Petit bâtiment armé pour la course.
b) P. ext., TRANSP. AÉRIENS
Long-courrier. Avion, bateau assurant un service commercial régulier sur de longues distances :
7. ... les seize grands cargos long-courriers en construction en 1948 pour la compagnie générale transatlantique avaient tous une vitesse prévue comprise entre 15,5 nœuds et 17 nœuds, ...
H. LE MASSON, La Mar., 1951, p. 105.
Moyen-courrier. Avion de transport conçu pour voler sur de moyennes distances.
B.— [Courrier désigne une chose transportée]
1. Ensemble des lettres, imprimés, paquets qui sont acheminés et distribués par les services de la poste. Dépouiller son courrier. Enfin, lorsque sonnaient cinq heures, il devait signer le courrier (ZOLA, Bonh. dames, 1883, p. 707) :
8. Je puis, quand le facteur apportera le courrier, le charger de cette commission; mais, voyons, vous avez donc bien hâte de nous quitter?
HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 237.
2. Rubrique régulière spéciale d'un journal alimentée par les lettres des lecteurs. Courrier des lecteurs.
En partic. Courrier du cœur. Rubrique dans laquelle les lecteurs d'un journal font part de leurs problèmes sentimentaux et demandent des conseils; réponse du journal à ces demandes.
P. ext., vieilli. Chronique régulière d'un journal. Courrier de la bourse, courrier littéraire. Jenny Fagette ... qui, la nuit, brûlait ses yeux de pervenche à rédiger des courriers mondains et des articles de modes (A. FRANCE, Hist. comique, 1903, p. 62). Péj. :
9. Il reste ... à mes contradicteurs une ressource, celle d'affirmer qu'Alexandre Dumas n'est pas l'auteur de son Salon. Mais cette insulte est si vieille ... qu'il faut l'abandonner ... aux faiseurs de courriers et de chroniques.
BAUDELAIRE, Curiosités esthétiques, 1867, p. 229.
P. méton. [Dans le titre de plusieurs quotidiens] Journal. Le Courrier de l'Ouest, du Centre (cf. La Civilisation écrite, 1939, p. 3801).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. courir. Étymol. et Hist. 1. Début XIVe s. corier « porteur de messages » (L'entree d'Espagne, éd. A. Thomas, 13764); id. courier (Gestes des Chyprois, éd. G. Raynaud, p. 285); 1464 courrier (arrêt du 19 juin ds Anc. lois générales, t. X, 489); 2. 1631-32 nom donné à certains journaux (Le Courrier universel, titre cité ds G. LANSON, Manuel bibliograph., t. 1, p. 255); 3. 1770 « ensemble des lettres que l'on envoie ou que l'on reçoit » (J.-J. ROUSSEAU, Confessions, éd. Pléiade, livre 7, p. 307); 4. 1816 « véhicule chargé du service de la poste » (MAINE DE BIRAN, Journal, t. 2, p. 871). Empr. à l'ital. corriere « porteur de messages », attesté dep. le XIIIe s. (Ristoro d'Arezzo ds BATT.; cf. lat. médiév. currerius « messager » dès 1162 à Gênes ds NIERM., et ital. corriere désignant au XIIIe s. des porteurs de messages entre l'Italie et les foires de Champagne d'apr. FEW t. 2, p. 1573 b), dér. de correre (courir) avec suff. -iere d'orig. fr. (v. ROHLFS, n° 1113). Fréq. abs. littér. :1 747. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 3 169, b) 2 969; XXe s. : a) 1 180, b) 2 424. Bbg. HOPE 1971, p. 35, p. 149. — KEMNA 1901, pp. 191-192. — VIDOS 1939, p. 22. — WIND 1928, p. 74, 155.

courrier [kuʀje] n. m.
ÉTYM. 1464; courier, corier, déb. XIVe; ital. corriere « porteur de messages », de correre « courir ».
1 Vx. Homme à cheval qui précédait les voitures de poste pour préparer les relais, etc.Le préposé qui portait les lettres en malle-poste. || L'affaire du courrier de Lyon.
Porteur de dépêches. Estafette, messager. || Dépêcher, envoyer un courrier. || Courrier à cheval. || Courrier de cabinet : porteur de dépêches diplomatiques. || Courrier apostolique : messager du pape auprès des évêques.
1 L'un, d'éponges chargé, marchait comme un courrier (…)
La Fontaine, Fables, II, 10.
Vx. Valet de pied.Salle des courriers, et, par ellipse, courriers : salle où se tenaient les courriers des voyageurs.
1.1 Mais si encore Françoise ne s'était liée qu'avec des femmes de chambre amenées par des clients, lesquelles dînaient avec elle aux « courriers » (…) si en un mot Françoise n'eût connu que des gens qui n'étaient pas de l'hôtel, le mal n'eût pas été grand (…)
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 693, in T. L. F.
Par métaphore. || « Octobre (cit. 2), le courrier de l'hiver ».
2 Mod. || Courrier convoyeur, courrier auxiliaire : sous-agent des postes qui accompagne les lettres transportées par chemin de fer. Ambulant.
Fig. et littér. Personne (ou chose) qui porte une nouvelle. Messager, avant-courrier. || Courrier de malheur, celui qui annonce une mauvaise nouvelle.
2 Les yeux et tous nos sens ne sont que des messagers d'erreurs et des courriers de mensonges.
France, la Rôtisserie de la reine Pédauque, Œ., t. VIII, XIX, p. 213.
REM. On trouve dans la langue class. le fém. courrière.
3 La Renommée enfin, cette prompte courrière.
Boileau, le Lutrin, 2.
3 Cour. Moyen de transport des dépêches, des lettres, des journaux. Poste. || Courrier maritime, aérien (→ Avion postal). En appos. || Avion long-courrier, moyen-courrier, court-courrier. || Courrier-Sud, œuvre de Saint-Exupéry. || Le courrier de Chine, d'Amérique. || Le départ, l'arrivée du courrier. || Les heures du courrier. || Hâtez-vous de poster votre lettre, vous allez manquer le courrier de cinq heures. || La levée du courrier. || Je vous réponds par retour du courrier.
4 (…) dans la fiévreuse inquiétude de manquer un courrier qui allait passer, il avait écrit à sa mère et au père de Madeleine.
Loti, Matelot, XL, p. 159.
5 — Télégramme pour les escales Nord : Prévoyons retard important du courrier de Patagonie. Pour ne pas retarder trop courrier d'Europe, bloquerons courrier de Patagonie avec le courrier d'Europe suivant.
Saint-Exupéry, Vol de nuit, XX, p. 157.
6 Courrier atterrira Agadir 21 heures repartira pour Cabo Juby 21 h 30 s'y posera (…)
Saint-Exupéry, Courrier-Sud, I, p. 13.
Courrier électronique : système de messagerie utilisant un réseau informatique ou télématique (notamment Internet) et permettant aussi l'envoi de fichiers (textes, sons, images) entre deux ordinateurs; ce type de message. Courriel, e-mail. || Correspondre par courrier électronique.
4 (1770). L'ensemble des lettres, dépêches, journaux délivrés en même temps (à l'origine, transportés par un courrier). || Le courrier est arrivé. || Je passe prendre mon courrier à la boîte postale. || Le facteur, le vaguemestre distribue le courrier.Faire adresser son courrier chez… || Dépouiller, ouvrir, parcourir, lire son courrier. || Faire son courrier. Correspondance. || Expédier le courrier; mettre le courrier à la boîte. || La censure a intercepté son courrier. || Courrier à deux vitesses, selon l'affranchissement. || Le cedex, système de distribution rapide du courrier pour les entreprises.
7 (…) il avait donné à son concierge (…) l'ordre d'intercepter son courrier; et, de temps à autre, il venait, en personne, chercher sa correspondance (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 49.
8 En rentrant chez lui, Gurau trouva un peu de courrier, que l'on avait glissé sous sa porte : des imprimés, quelques prospectus, et une lettre.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVI, p. 223.
9 On ouvrait, on disait : « Bonjour, madame », on écoutait l'éloge du disparu que la concierge désignait de la main, et on emportait son courrier.
Camus, la Chute, p. 42.
10 Le bureau de poste principal est-il éloigné ? Le guichet de la poste restante n'est-il pas déjà fermé, ou sur le point de l'être ? En prenant sa voiture, qu'il a parquée non loin de l'hôtel, sur le terre-plein de la plaza Real, ou un taxi, aurait-il quelque chance d'être à l'heure et d'obtenir qu'on lui donne son courrier ce soir-même ?
A. Pieyre de Mandiargues, la Marge, p. 16.
10.1 Deux ou trois fois par jour (…) au milieu de ce culte, le courrier multicolore, radieux et bête comme un oiseau des îles, tout frais émoulu des enveloppes marquées de noir par le baiser de la poste, vient tout de go se poser devant moi.
Ponge, le Parti pris des choses, p. 68.
5 (1631). Titre de certains journaux. || Le Courrier de l'Ouest.
6 Article, chronique d'un journal transmettant les nouvelles des théâtres, de la mode, des sports, etc. Article, chronique. || Courrier mondain. || Courrier de la bourse. || Courrier littéraire. || Courrier des lecteurs. || Courrier du cœur, chronique sentimentale d'un journal, où les lecteurs font part de leurs problèmes et demandent des conseils. || Lire le Courrier du cœur, écrire au Courrier du cœur.
11 Entre toutes les perles que nous propose ce Courrier du cœur hebdomadaire, admirez l'orient de celle-ci : « Mon mari, bien que jeune encore, est rentré de captivité très diminué. J'ai eu beaucoup de patience, mais ma susceptibilité se trouve atteinte. Je le rabroue. Cette situation me choque ».
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 224.
12 Imbibée de courriers du cœur, elle s'identifiait avec la fille-mère abandonnée, la pucelle dévorée de points noirs, la femme de trente ans amoureuse du garçon laitier et l'éternelle-sentimentale-déçue-par-la-vie.
R. Fallet, le Triporteur, p. 21.
13 Quand Gerry lisait le Courrier du cœur de Marcelle Ségal — il le lisait — il soupirait :
— Elle doit en connaître un bout, cette femme.
F. Mallet-Joris, le Jeu du souterrain, p. 19 (1973).
DÉR. et COMP. Courriériste. Avant-courrier, monte-courrier. Court-courrier, long-courrier, moyen-courrier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • courrier — COURRIER. s. m. Celui qui court la poste pour porter les dépêches. C est le meilleur courrier, et qui fait le plus de diligence. Courrier ordinaire. Courrier extraordinaire. Courrier du Cabinet du Roi, ou simplement Courrier du Cabinet. Recevoir …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • courrier — Courrier. s. m. Qui court la poste pour porter les depesches. C est le meilleur Courrier, & qui fait le plus de diligence. Courrier ordinaire. Courrier extraordinaire. recevoir, envoyer, depescher, expedier, faire partir un Courrier. il est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Courrier — (franz. für Kurier) heißen mehrere Publikationen: Courrier international Le Courrier Courrier des Pays Bas Siehe auch: Courier Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • courrier — Courrier, m. acut. Vient de Courre, qui signifie le mesme que Coureur, et est celuy qui court la Poste. Aussi disoit on jadis, le Coureur du Pape, pour le Courrier ordinaire de Rome, Cursor, Sueton. in Neron. c. 49. Lamprid. in Heliogab. Plaut.… …   Thresor de la langue françoyse

  • Courrier du cœur — ● Courrier du cœur correspondance entre les lecteurs qui se posent des problèmes sentimentaux et le journaliste qui leur donne des conseils …   Encyclopédie Universelle

  • COURRIER — s. m. Celui qui court la poste pour porter des dépêches. C est le meilleur courrier, et celui qui fait le plus de diligence. Courrier ordinaire. Courrier extraordinaire. Courrier du cabinet. Courrier de cabinet. Courrier de commerce, du commerce …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • courrier — (kou rié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des kou rié z actifs) s. m. 1°   Porteur de dépêches. •   Un courrier dépêché porte cette nouvelle, TRISTAN M. de Chrispe, IV, 2. •   Et depuis jusqu ici chaque jour ses courriers M… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Courrier —  Pour l’article homophone, voir Courier. Une pile de courrier postal Le courrier désigne la correspondance écrite entre personnes, généralement deux ; un expéditeur qui l envoie et un destinataire qui le reçoit. Ce sont des lettres… …   Wikipédia en Français

  • COURRIER — n. m. Il se disait autrefois de Celui qui courait la poste en avant des voitures pour préparer les relais. Il se disait aussi de Celui qui portait des dépêches. Courrier de cabinet, Celui qui portait les dépêches diplomatiques. Il désigne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • courrier — m Article, chronique d un journal. Courrier des lecteurs. Courrier de la Bourse. Courrier littéraire. Courrier du cœur, où les lecteurs font part de leurs problèmes et demandent des conseils …   Le langage de la presse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.